L'Action Agricole Picarde 02 avril 2019 à 11h00 | Par Réussir

Négociations commerciales : les baisses de tarifs se poursuivent

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Les négociations commerciales aboutissent à une «mise en danger» des coopératives et de leurs agriculteurs, a alerté Coop de France le 1er avril, signalant que, sauf dans le lait de vache, «les baisses de tarifs se poursuivent et les effets des Etats généraux de l'alimentation (Egalim) sont nuls», notamment en viandes et produits céréaliers. Et de s’interroger : «Où est passée la hausse du Seuil de revente à perte (SRP) ?» voulue par la loi Agriculture et Alimentation : «pas dans la poche des transformateurs ni, a fortiori, dans celle des producteurs», selon un communiqué. La fédération ajoute que, pour la «grande majorité» des coopératives, le périmètre des produits à marques nationales s’est réduit au profit des marques de distributeurs, soumises à des demandes de déflation. «L’encadrement des promotions est largement contourné», d’après le communiqué, et «près de deux tiers» des coopératives et filiales subissent «une augmentation des demandes de budgets supplémentaires pour financer des opérations en magasin».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui