L'Action Agricole Picarde 30 mars 2018 à 11h00 | Par Réussir

Néonicotinoïdes : des associations alertent contre des dérogations

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Quatre syndicats de la filière apicole et six ONG appellent le gouvernement à « une interdiction complète » des néonicotinoïdes, écrivent-ils le 29 mars dans une lettre ouverte aux ministres de l’Agriculture, l’Ecologie et la Santé.

Après la sortie le 5 mars d’un rapport de l’Anses sur les alternatives à ces substances, les organisations appellent à « ne pas délivrer de dérogation à l’utilisation des néonicotinoïdes », selon le document signé notamment de l’Unaf, la Confédération paysanne, FNE, Générations futures.

La loi sur la biodiversité de 2016 prévoit de bannir les néonicotinoïdes en France à partir du 1er septembre 2018, avec des dérogations possibles au cas par cas jusqu'au 1er juillet 2020. Les signataires jugent leur interdiction complète « possible comme le montrent ces agriculteurs qui partout en France, en bio et en conventionnel, travaillent sans ces pesticides grâce à une approche systémique : diversification des assolements, utilisation de variétés résistantes et adaptées à chaque région, maintien et réimplantation d'un maillage d'espaces naturels, etc. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui