L'Action Agricole Picarde 17 septembre 2020 à 11h00 | Par Agra Presse

Néonicotinoïdes : « La filière n’a pas suivi », estime Barbara Pompili

Si elle reconnaît une part de responsabilité personnelle dans l'échec de l'interdiction totale des néonicotinoïdes et l'absence de solutions alternatives, la ministre de la Transition écologique pointe également « l'inertie » gouvernementale, de la filière et de la recherche.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Devant ses anciens collègues de la Commission du développement durable, Barbara Pompili a dressé la liste des responsabilités face à l'échec de l'interdiction des NNI et l'absence d'alternatives.
Devant ses anciens collègues de la Commission du développement durable, Barbara Pompili a dressé la liste des responsabilités face à l'échec de l'interdiction des NNI et l'absence d'alternatives. - © Assemblée Nationale

« Nous avons échoué collectivement », a résumé Barbara Pompili, interrogée par ses anciens collègues députés de la commission du développement durable le 15 septembre sur les dérogations accordées sur les néonicotinoïdes.

L’interdiction totale des néonicotinoïdes avait été prévue par la loi biodiversité de 2016, portée par Barbara Pompili elle-même sous le gouvernement Hollande, mais elle est restée incomplète dans son application pour 9% des usages avec la dérogation en cours d’examen au parlement pour les betteraves. Afin d’éviter les impasses constatées en betterave, « il fallait que la filière suive, mais elle n’a pas suivi. Elle a sa part de responsabilité, c’est très clair », a dénoncé la ministre. Autre motif de l’échec, selon la ministre, le manque d’action gouvernementale : « Il y a eu une inertie claire », juge Barbara Pompili.

Alors que les alternatives manquent pour les planteurs, Barbara Pompili considère également que « la recherche n’a pas été suffisamment drivée ». Reconnaissant sa « part de responsabilité », la ministre a souligné enfin que les députés de la commission du développement durable, dont elle était présidente à l’époque, n’ont pas exercé leur mission de contrôle suite au rapport parlementaires de juin 2018 sur l’application de la loi biodiversité.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui