L'Action Agricole Picarde 03 août 2018 à 13h00 | Par Réussir

Néonicotinoïdes : « les abeilles ne supporteront aucune dérogation » (ONG)

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Greenpeace France et Générations futures ont plaidé le 2 août pour qu’« aucune dérogation » ne soit accordée à l’interdiction des néonicotinoïdes. « Une véritable interdiction des néonicotinoïdes ne sera efficace que si l’ensemble » de ceux-ci sont retirés, selon un communiqué commun. Les deux ONG souhaitent que la liste de cinq substances interdites (clothianidine, imidaclopride, thiaméthoxame, thiaclopride et acétamipride), publiée via un décret le 1er août au JO, s’allonge avec le sulfoxaflor et la flupyradifurone, par le biais de la loi agriculture et alimentation. « Cette interdiction des pesticides tueurs d’abeilles n’est qu’une première étape dans la transition vers une agriculture écologique », considèrent Greenpeace et Générations futures, appelant à de « réelles politiques publiques d’accompagnement des agriculteurs » notamment avec une réorientation de la Pac et plus de moyens dans Ecophyto.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui