L'Action Agricole Picarde 09 mai 2013 à 10h56 | Par Laurent Le Gall

«Nous devons remettre le sociétaire au cœur de nos préoccupations»

Pour le nouveau président de Groupama Paris Val-de-Loire, Daniel Collay, l’heure est à un changement radical de stratégie avec la volonté de rebondir sur la base d’une nouvelle gouvernance.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Daniel Collay et Eric Gelpe, président et directeur de Groupama Paris Val de Loire.
Daniel Collay et Eric Gelpe, président et directeur de Groupama Paris Val de Loire. - © AAP

A l’issue d’une année 2012 affichant une évolution du chiffre d’affaires en trompe l’œil masquée par les hausses tarifaires et dégageant un résultat soutenu par des plus-values immobilières, les objectifs de Groupama Paris Val-de-Loire sont clairs : retrouver la voie d’un développement rentable et rétablir un service client de qualité. Lors de son assemblée générale qui s'est tenue à Versailles le 23 avril dernier, le président Daniel Collay, pour son tout nouveau mandat, a déclaré engager la caisse régionale dans une nouvelle dynamique, en cohérence avec les orientations définies par la Fédération nationale Groupama et traduites par Groupama SA. En définitive, nous assistons à un retour aux fondamentaux où les caisses régionales, qui détiennent 100 % de Groupama SA, veulent à la fois mieux contrôler le groupe tout en contribuant à en améliorer les résultats.

Leader sur le marché de l’assurance agricole
Groupama PVL et le groupe dans son ensemble affirment vouloir marquer un véritable tournant et se recentrer sur leur cœur de métier en remettant le sociétaire au centre de leurs préoccupations dans un esprit mutualiste. Le leitmotiv de cette journée se résume en quelques mots : priorité au service client et à la rentabilité technique, en recherchant une gestion équilibrée pour chaque portefeuille, comme l’a souligné le nouveau directeur général, Eric Gelpe. Si certaines ambitions de croissance sont revues à la baisse, la stratégie d’ouverture du sociétariat aux différentes catégories socio-professionnelles reste un objectif majeur. Groupama PVL entend également répondre aux attentes liées aux nouvelles technologies en développant les outils «multicanaux» (Internet, plate-forme téléphonique, agences) et surtout rester le leader sur le marché de l’assurance agricole.
En tout cas, Groupama PVL voit plusieurs raisons d’aborder l’avenir avec un optimisme modéré certes, crise économique oblige, mais avec des atouts en main : «Groupama PVL conserve une situation solide et saine avec un niveau de fonds propres qui correspond à dix fois le ratio requis», assure le président.
Groupama PVL peut aussi compter sur ses collaborateurs qui vont bénéficier de formations spécifiques pour répondre aux exigences de cette nouvelle stratégie.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui