L'Action Agricole Picarde 18 juin 2018 à 06h00 | Par Eugénie Vasseur

Nouveau groupement d’employeurs : une aide précieuse

Le service de remplacement, en collaboration avec la chambre d’agriculture, la FDSEA, les JA, Groupama et Cerfrance, a crée un groupement d’employeurs, en fonctionnement depuis le 1er mars 2018.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le salarié peut intervenir sur tous types de travaux.
Le salarié peut intervenir sur tous types de travaux. - © Jean Nanteuil



Fonctionnement

Le groupement est une association, loi 1901. Son rôle est de mettre à disposition de ses adhérents des salariés avec lesquels il a conclu un contrat de travail. Ainsi, les salariés interviennent chez différents adhérents, mais n’auront qu’un seul interlocuteur, le groupement d’employeurs, pour les formalités administratives.
C’est un outil adapté aux besoins des agriculteurs et répond facilement à leur besoin de main- d’œuvre, tout en leur facilitant les formalités liées au recrutement et à l’embauche.
Le groupement gère les démarches administratives (recrutement, déclaration d’embauche, contrat de travail, fiches de paie …). Il facture mensuellement les heures effectuées par le salarié.
Il peut intervenir sur tous types de travaux (saisonniers, élevage, transformation…) et les besoins peuvent être ponctuels ou réguliers (par exemple : un besoin à mi-temps mais quotidien, ou encore une journée par semaine mais toute l’année).
Il permet d’offrir à ses salariés des temps pleins durables et ainsi de les fidéliser.

Adhérer au groupement
Peuvent adhérer, les exploitations agricoles, les Cuma, les ETA, les coopératives pour 50 € par an. Un premier rendez-vous est organisé afin de définir les besoins en main-d’œuvre (durée, période, compétences). Le groupement s’occupe du recrutement et des formalités administratives. Les adhérents, bien qu’étant déchargés de ces formalités, restent néanmoins responsables en tant que donneur d’ordre dans l’exploitation. Comme tout contrat de travail, les parties bénéficient d’une période d’essai.
La demande doit être anticipée et réfléchie par l’adhérent. Les recrutements sont faits en interne. Certains salariés du service de remplacement travaillent pour le groupement, le vivier d’agents permet d’assurer une partie des besoins. Pour les travaux spécialisés, les recrutements sont faits au fur et à mesure des demandes, via le pôle emploi, la bourse d’emploi, par candidatures spontanées, mais aussi de bouches à oreilles.

Le coût
La facturation de la mise à disposition couvre exclusivement les salaires versés, les charges afférentes aux salariés, les frais professionnels et les frais liés à la gestion administrative. Le coût facturé sera celui du salaire brut multiplié par un coefficient de 1,70. Avec un forfait de déplacement de 10 €.

Quelles activités aujourd’hui ?
Depuis son lancement, le groupement est composé de quatre adhérents dont une Sica. A ce jour, treize salariés sont embauchés. «Les travaux sont diversifiés, nous avons un contrat dans le circuit court, un contrat dans un centre équestre, un autre dans un élevage laitier et le restant sur la plantation de légumes», expliquent-ils. D’autres contrats sont déjà prévus et réservés pour la période de récolte et la saison des pommes de terre.

- © AAP
- © AAP

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui