L'Action Agricole Picarde 13 avril 2017 à 08h00 | Par Propos recueillis par F. G.

«On est au début d’une nouvelle production»

Alain Jeanroy, président de l’association France Miscanthus.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © FG

Quelle est la production du miscanthus en France et la variété la plus utilisée ?

Plus de 4 000 ha sont cultivés en France par 700 producteurs environ, répartis dans toute la France. La moyenne est de deux à trois hectares par producteur. La variété la plus cultivée est le miscanthus giganteus. Contrairement à ce que l’on croit, c’est une espèce non invasive. Ses cannes se récoltent sèches à la fin de leur sénescence, entre mars et avril, lorsque leur humidité est inférieure à 17 %. La récolte se fait à partir de la seconde année, puis tous les ans. Les rendements varient entre 13 et 16 tonnes par hectare, voire plus en fonction de la qualité des sols et de l’ environnement météorologique.

Quel est le coût de l’implantation ?

Le coût de l’implantation à l’hectare reste élevé,  entre 3 000 et 3 500 € par hectare, mais le miscanthus est implanté pour presque deux décennies. Le coût moyen de l’ installation d’une chaudière adaptée à la biomasse varie de
15 à 20 000 €. Une fois cela dit, c’est une plante qui n’a pas besoin de produits phytosanitaires ni d’engrais. Elle permet la protection de la qualité de l’eau, mais aussi de celle des sols contre l’érosion et favorise la biodiversité.

Quels sont ses débouchés ?

Les deux tiers de ses débouchés concernent la production de chauffage en circuits courts et le tiers restant se répartit entre le paillage horticole et les litières. Le débouché de complément de la ration pour les vaches laitières reste faible pour le moment, mais il se développera.
Le miscanthus n’est pas encore suffisamment connu, mais on est au début d’une nouvelle production. Le miscanthus est un géant plein de ressources.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture de Picardie

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui