L'Action Agricole Picarde 26 mars 2020 à 09h00 | Par Agra Presse

Ovins/caprins : une campagne de communication pour sauver Pâques

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Alors que l'épidémie de Covid-19 menace de ralentir la consommation d'agneau et de chevreau à Pâques, période cruciale pour ces deux viandes, l'interprofession bétail et viandes Interbev «communiquera sur les principales chaînes de radio» et les réseaux sociaux du 2 au 12 avril, annonce un communiqué du presse du 24 mars. Le but ? «Rappeler la tradition de l’agneau de Pâques» et «donner aux consommateurs des recettes adaptées aux morceaux» proposés.

Habituellement, à Pâques, ces viandes sont consommées lors de réunions de famille - et donc en morceaux de grande taille (gigots, épaules). Un mode de consommation rendu impossible par le confinement. «La filière ovine française a besoin que la profession fasse évoluer l’offre pour proposer des unités de besoin qui correspondent à des familles plus petites: tranches de gigot, gigot raccourci, rôti dans la selle, souris…», précise Interbev. «60 % des chevreaux sont mis en marché entre mars et mai», rappelle l'inteprofession. Du côté des agneaux, Pâques représente «jusqu'à 35, 40 voire 50 % de la consommation de l'année», estime Paul Rouche, directeur délégué de Culture viande.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes