L'Action Agricole Picarde 10 mai 2019 à 09h00 | Par Réussir

Pac : le Sénat demande «a minima» le maintien du budget

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Budget stable et abandon des plans stratégiques nationaux dans la future Pac : ce sont les lignes rouges que le Sénat a tracées dans une résolution votée le 7 mai à l’unanimité (341 voix). «Aucune réforme de la Pac ne serait satisfaisante sans une préservation a minima d’un budget stable en euros constants», martèle ce texte proposé par le groupe de suivi sur la réforme de la Pac. D’après les sénateurs, la proposition de la Commission raboterait le budget de la Pac de 15 % «en euros constants entre 2021 et 2027», «à contre-courant des évolutions observées dans les autres grandes puissances». Le Brexit expliquerait «à peine la moitié» de cette coupe budgétaire, dénonce le texte déposé par Daniel Grémillet, Pascale Gruny, Claude Haut et Franck Montaugé. Le Sénat redoute que le nouveau mode de mise en œuvre (élaboration de plans stratégiques par les États membres) aboutisse «à une déconstruction progressive» de la Pac. Une mesure qui créerait «des distorsions de concurrence supplémentaires» et pénaliserait l’agriculture française.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui