L'Action Agricole Picarde 16 avril 2019 à 09h00 | Par Réussir

Pac : les ministres encore divisés sur les mesures environnementales

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Réunis le 15 avril à Luxembourg, les ministres de l’agriculture de l’UE se sont, une nouvelle fois, montrés divisés sur l’ambition environnementale des propositions de la Commission européenne pour la future Pac. La nouvelle architecture verte «est la pierre angulaire de notre proposition», a prévenu en ouverture du débat le commissaire Phil Hogan. Bruxelles propose que les actuelles exigences du verdissement rejoignent les règles de base de la conditionnalité et que les agriculteurs volontaires soient rémunérés, dans le cadre du premier et du deuxième pilier pour aller au-delà. Même s’ils sont encore loin de faire l’unanimité, les éco-programmes du premier pilier sont soutenus par de plus en plus d’États membres. Par contre de nombreux ministres s’opposent à une partie des nouvelles exigences de la conditionnalité qu’ils considèrent comme trop contraignantes. La Roumanie, qui assure la présidence du Conseil, espère parvenir à un accord partiel des États membres sur la future Pac d’ici la fin du mois de juin, mais de nombreuses délégations refusent de donner leur feu vert à un quelconque compromis tant que le cadre financier européen 2021-2027 ne sera pas connu.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui