L'Action Agricole Picarde 21 novembre 2018 à 09h00 | Par Réussir

Phytos : FNSEA et JA alertent Edouard Philippe sur la séparation vente/conseil

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La FNSEA et les JA ont réclamé à Edouard Philippe, dans un courrier le 15 novembre, de nouvelles «discussions ouvertes» sur le projet d’ordonnance concernant la séparation vente/conseil dans les phytos. Et de dénoncer «les surcoûts intenables pour les agriculteurs, les risques de destruction des démarches de filières et les reculs possibles des activités économiques de nos territoires ruraux», sans garantie d’une baisse des phytos, en cas de séparation capitalistique intégrant le conseil de saison, d’après la lettre. Les deux organisations alertent sur les «dangers de désorganisation des dispositifs R&D», un manque de conseillers formés, l’«incompatibilité» avec le dispositif de CEPP (certificats d’économie). «Ce n’est pas en augmentant les charges sur les exploitations agricoles que nous réussirons ensemble à accélérer la transition agroécologique», considèrent la FNSEA et les JA, pointant aussi l’absence d’étude d’impact du projet d’ordonnance.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui