L'Action Agricole Picarde 25 janvier 2018 à 01h00 | Par Dominique

Pierre Lanckriet : avoir son poulailler dans la poche grâce à l’application Aniprev

Pierre Lanckriet a lancé une application permettant d’enregistrer et d’analyser les principaux indicateurs de la santé des élevages avicoles. Elle a été primée au concours Som’Innov’Agri.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’application permet de mettre en alerte l’éleveur au moindre changement.
L’application permet de mettre en alerte l’éleveur au moindre changement. - © F. G.

Tout savoir de son poulailler en un seul clic. Le rêve. Ce rêve est devenu réalité grâce à l’application imaginée par Pierre Lanckriet, fils d’un éleveur et accouveur à Faucaucourt-en-Santerre. «Pour avoir de bons résultats, il faut avoir un bon résultat technique et des informations en temps réel», argumente Pierre Lanckriet. Pour y parvenir, les éleveurs doivent noter au jour le jour ce qui se passe dans leur élevage : mortalité, alimentation, horaires de lumière, problèmes techniques, etc. Une contrainte qui pourrait être simplifiée en créant une application permettant d’enregistrer les principaux indicateurs de la santé de l’élevage pour avoir une information en temps réel.
Pierre Lanckriet imagine d’abord une application recensant des informations sur l’alimentation, la santé, les aspects techniques et la production des élevages. «L’idée de base était la saisie des informations, l’enregistrement de toutes les données et l’envoi d’alertes en cas de problème», raconte-t-il. Ne reste plus qu’à trouver l’entreprise spécialisée dans la création d’applications pour donner corps à son idée. Les échanges avec une start-up amiénoise travaillant à la création de sites internet et d’applications font évoluer le projet. Sont ajoutés un compte technicien, un historique et les performances de l’élevage. Tout est répertorié : la consommation, le poids des animaux, l’état d’emplument, les ratios de production, etc. «Grâce à toutes les données collectées, l’application génère des statistiques, des graphiques, des rapports, des conseils du technicien et des alertes permettant d’assurer un suivi et une optimisation de l’élevage», explique Pierre Lanckriet. Le tout en toute confidentialité, puisque c’est l’éleveur qui gère lui-même les réglages pour le partage de ses informations.

Un outil pour tous
L’application est accessible sur un ordinateur, un smartphone ou une tablette. Lancée en mai 2016, cette application s’adresse autant aux producteurs, aux éleveurs qu’aux organisations professionnelles avec, bien sûr, des solutions spécifiques et personnalisées pour chacun. Mais aussi au monde entier, puisqu’elle est en huit langues. Coût de l’application : 50 € pour un lot de poules pondeuses, 40 € pour un lot de canards, et entre 25 et 30 € pour un lot de poulets de chair. Plus on prend de lots, plus le prix est dégressif. Il est possible de créer son compte directement en ligne avec une carte bancaire.
Utilisée aujourd’hui dans plus de 3 000 fermes en France, aux Etats-Unis, au Canada, en Suisse, au Sénégal, etc., l’application Aniprev fait son bout de chemin, convainquant de plus en plus d’éleveurs. Et ce d’autant qu’elle est aussi un outil de communication de filière. Le tout en un clic.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui