L'Action Agricole Picarde 18 avril 2018 à 09h00 | Par AAP

Plan Loup : la conditionnalité des indemnisations sera progressive

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Lors de son audition par la commission de l’aménagement et du développement durable du Sénat, Stéphane Bouillon, le préfet coordonnateur du Plan loup, a affirmé que la conditionnalité des indemnisations prévue dans le plan loup 2018-2023 serait «progressive». En effet, les indemnisations sont cofinancées par l’Union européenne et considérées comme des aides. Ce régime est encadré par le principe de conditionnalité, qui demande des mesures de protection du troupeau par l’éleveur en contrepartie de ces aides. Cependant, Stéphane Bouillon affirme que cette conditionnalité sera «progressive» grâce à la définition de «zones non protégeables ou difficilement protégeables» où des mesures de protection pourraient ne pas être pertinentes.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes