L'Action Agricole Picarde 17 avril 2020 à 09h00 | Par Agra Presse

Pommes de terre : inquiétude réglementaire sur le CIPC

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La région Hauts-de-France alerte le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume sur la réglementation d’un anti-germinatif qui pose problème aux producteurs de pommes de terre à la suite de stocks imprévus liés au coronavirus, selon un courrier daté du 10 avril. A la suite de l’interdiction du chlorprophame (CIPC), «les producteurs comptaient procéder au nettoyage complet à l’aménagement de leurs bâtiments de stockage cet été», afin de respecter la limite maximale de résidus (LMR) qui doit être fixée par l’UE en juin, écrivent dans leur lettre le président de la Région Xavier Bertrand et la vice-présidente Marie-Sophie Lesne. «Cependant, l’actuelle nécessité absolue de stocker la production non écoulée rend le nettoyage impossible à mettre en œuvre pour nos producteurs.» La Région demande au ministre de «plaider, dans les négociations européennes, pour une LMR la plus élevée possible». Et de réclamer un report de sa mise en œuvre. Près de 500 000 tonnes de pommes de terre en Hauts-de-France se retrouvent sans débouchés à cause du coronavirus, indiquent les élus de sources interprofessionnelles.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui