L'Action Agricole Picarde 16 mai 2017 à 08h00 | Par AAP

Pour l'économiste Jean Cordier, la France doit consacrer 1,5 Md€ à la gestion du risque

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Pour l'économiste de l'Agrocampus Ouest, Jean Cordier, la France doit consacrer annuellement 1,5 milliard d'euros d'aides publiques dans la gestion du risque en agriculture. «Il faut transformer une part des aides directes en systèmes externes de gestion des risques», a-t-il expliqué lors du congrès du CNMCCA, le 12 mai. Ces systèmes «externes» de gestion des risques consistent en des aides à l'assurance climatique dans le secteur des productions végétales ainsi qu'aux fonds de mutualisation sanitaires et de marge en production animale, propose Jean Cordier. Ces aides doivent être coordonnées avec des systèmes «internes» de gestion des risques comme l'épargne de précaution. La France dépense actuellement 7,5 milliards d'euros de sa Pac en aides directes.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture de Picardie

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous