L'Action Agricole Picarde 19 avril 2017 à 08h00 | Par AAP

Premiers droits d’obtenteur en graine de pommes de terre attribués à un semencier

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le sélectionneur néerlandais Béjo a annoncé le 18 avril avoir obtenu les premiers droits d’obtenteurs en graines de pommes de terre. Jusque-là les emblavements en pomme de terre sont réalisés par la mise en terre de plants (tubercules) et non pas de graines. Les progrès de l’hybridation permettent maintenant le mode de reproduction par la graine et non plus seulement par la plantation du tubercule, explique Béjo. L’avantage est surtout logistique, précise le semencier : le faible volume de la graine permet un transport et un stockage aisés. Béjo n’envisage pas de substituer la graine au plant, mais plutôt de «boucher les trous», c’est-à-dire de répandre la culture de la pomme de terre dans des pays qui n’ont pas de routes ni de bâtiments de stockage comme des pays africains, asiatiques et d’Amérique centrale.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui