L'Action Agricole Picarde 29 août 2018 à 17h00 | Par Camille Lefranc

Prix de maïs sur pied

1 055 € de l’hectare est la valeur indicative fixée du prix du maïs sur pied, cette année, pour un rendement prévisionnel en maïs grain de 80 qx/ha.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Bruno Compagnon

Semés dans d’excellentes conditions, terres réchauffées et ressuyées, «les maïs ont pris, par la suite, de plein fouet le manque d’eau de cet été», explique Thibaud Leroy, conseiller en productions végétales de la Chambre d’agriculture de la Somme. Conséquences : les rendements sont annoncés à la baisse et la qualité n’est pas top. En effet, les épis sont plus ou moins bien remplis ou ont parfois même avorté, selon les secteurs géographiques et la pluviométrie. Pour la récolte du maïs ensilage, il faudra alors trouver un compromis entre la maturité des grains et la maturité physiologique de la plante. De plus, cette année, les feuilles de maïs étant plus sèches, la fermentation débutera moins rapidement. Il est donc fortement conseillé d’ajouter un conservateur lors des ensilages dans les silos.
Ce lundi 27 août, en moyenne, les maïs affichaient 28 % de MS et gagnent, pour rappel, au cours de cette période, deux points par semaine. Toutefois, les premières récoltes ont débuté dans les secteurs dit «très séchants», comme à Moreuil ou encore Airaines, avec plus ou moins un mois d’avance !

Elaboration du prix
La valeur du maïs sur pied est estimée en fonction de sa cotation et de son prix sur le marché auxquels sont déduits les différentes taxes, cotisations, marges des organismes stockeurs et coûts éventuellement liés au frais de séchage. L’idée étant d’évaluer le prix net que percevrait l’agriculteur une fois sa récolte de maïs grain vendu. Ce prix net est ensuite multiplié par le rendement prévisionnel en maïs grain. Afin d’obtenir une estimation de la valeur net du maïs sur pied, il est ajouté une valeur de 140 Ä pour la matière organique enlevée. Sont déduits les frais non-engagés (frais de récolte, de broyage des cannes et de transport).
Cette année, le prix retenu est de 190 la tonne brute contre 155 € l’année dernière. Une hausse qui s’explique, entre autres, par la flambée du prix du blé, mais aussi par la baisse de rendement en Amérique du Sud et en Russie. A contrario, les rendements sont annoncés à la hausse dans les pays de l’Est de l’Europe, et même records pour les Etats-Unis. Difficile, alors, de dire si ce dernier va encore augmenter ou baisser. Pour le rendement prévisionnel en maïs grain, la chambre d’agriculture estime, en moyenne, pour le département, ce dernier aux alentours de 80 qx/ha.
Or, d’après la méthode de calcul détaillée, juste au-dessus, la valeur du maïs sur pied, pour cette année, est donc évaluée à 1 055 de l’hectare.
Rappelons que ce prix est donné à titre indicatif et doit servir de base lors des négociations entre acheteurs et vendeurs. De plus, il est impératif de le modeler en fonction du rendement en maïs grain calculé pour la parcelle.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui