L'Action Agricole Picarde 28 mars 2018 à 10h00 | Par AAP

Projet de loi EGA : Stéphane Travert refuse de fixer des objectifs de qualité nutritionnelle

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Lors de l'examen par les députés du projet de loi EGA, le 27 mars, en commission du développement durable, le gouvernement et une majorité de députés ont refusé de fixer des objectifs de qualité nutritionnelle, comme le proposait Guillaume Garot, député socialiste et président du Conseil national de l’alimentation dans un amendement. Le texte imposait à l'Etat de fixer, par famille de produits, «des objectifs à atteindre en termes de taux de matières grasses, de sucre et de sel présents dans leurs produits et les délais pour y parvenir». Stéphane Travert a émis un avis défavorable, suivi par la commission, au motif que le gouvernement privilégiait, en la matière, des politiques incitatives et que des plans de progrès étaient déjà inclus des plans de filières issus des Etats généraux de l'alimentation.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous