L'Action Agricole Picarde 03 octobre 2020 à 06h00 | Par Alix Penichou

Résoudrez-vous l'énigme de la Baie de Somme ?

Depuis deux ans, Baie de Somme Exploration propose des randonnées mystères et des chasses au trésor. Une manière originale de découvrir la région tout en s’amusant.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les activités permettent de découvrir des pépites. Ici, lors de la chasse au trésor au parc de la Bouvaque, à Abbeville. © Vincent Crul La nouveauté : un stage photo aux étangs de Cléry-sur-Somme, avec l’accès inédit à un observatoire. © Vincent Crul Si les enfants ont appris à reconnaître un oiseau à la fin de la partie, c’est gagné pour Vincent Crul. © Vincent Crul En équipe, les personnalités se révèlent. © Vincent Crul



Au détour du sentier, une petite marre abrite une biodiversité fascinante. Un saule pleureur trône au milieu de ce décor. Ne serait-il pas «l’arbre triste» de l’énigme qu’il faut résoudre ? Entre ses branches se trouve bien une balise, qui permet de poursuivre l’aventure. Ce scénario est tout droit sorti d’une randonnée mystère que propose Vincent Crul, à la tête de Baie de Somme Exploration. «L’idée est de découvrir la Baie de Somme en s’amusant, explique-t-il. Pour les enfants, c’est une excellente motivation à la marche. Et pour les adultes, c’est l’occasion de profiter autrement de la région.» Abbeville, Quend-Plage, Saint-Valéry-sur-Somme, Saint-Quentin-en-Tourmont et le Bois de Cise sont les destinations.
Deux types d’activités sont proposées. Les randonnées mystères invitent donc les aventuriers à la découverte de lieux emblématiques de la région, à leur rythme. «La particularité de ces randonnées, c’est l’absence de tracé. Pour connaître les directions à prendre, les joueurs cherchent des balises dissimulées sur le parcours et résolvent des énigmes.» Ainsi, ils connaissent le numéro du paragraphe à lire dans leur carnet de route. Des photos indices et des cartes les aident dans leur aventure. Des anecdotes alimentent l’histoire des lieux. Les chasses au trésor, elles, sont un jeu d’équipe. Les aventuriers doivent cette fois récupérer des indices et relever des défis sur le parcours. Ces indices permettront d’ouvrir une capsule mystère leur fournissant la carte au trésor. Il s’agit de trouver ce trésor avant les autres équipes.
Baie de Somme Exploration n’existe que depuis deux ans, et a subi de plein fouet le confinement ce printemps, mais a déjà de nombreux adeptes. «Le principe séduit des familles, des groupes d’amis, des entreprises pour leurs séminaires… Les touristes, notamment les belges, s’y prêtent aussi facilement.» Le constat est surprenant : «en équipe, les personnalités se révèlent. Certains prennent en charge la carte et guident le groupe, alors que d’autres s’investissent plus dans la recherche de balises.» Participer à ce genre d’animation permet d’apprendre à se connaître soi-même… Mais pas que.

Des chemins détournés
«Pour chaque activité, mon but est d’avoir enseigné au moins une chose aux participants, confie l’animateur, aussi guide nature. Si les enfants repartent en sachant reconnaître le saule têtard ou le canard colvert, c’est gagné pour moi.» Ces derniers sont apparemment bluffants lorsqu’il s’agit de trouver les balises. «Ils en dénichent toutes les cinq minutes environ, donc ils sont pris dans le jeu.» Le défi leur fait oublier l’effort physique. «Un enfant de sept ans a parcouru 9 km sans s’en apercevoir. Il n’en revenait pas lorsque je lui ai annoncé.» Les adultes eux-mêmes sont parfois surpris d’avoir découvert un nouveau lieu. «J’aime emprunter les chemins détournés, car des pépites s’y cachent. À Saint-Valéry, par exemple, la randonnée emprunte une ruelle insoupçonnée, qui offre une vue surprenante sur les remparts du château, grâce à l’effondrement d’un muret.»
Il faut dire que lorsque Vincent Crul crée un nouveau circuit, il prend le temps de fouiller le lieu. Plus d’un mois de prospection et de réflexion est nécessaire avant de pouvoir déclarer la chasse au trésor ou la randonnée mystère ouverte. «Je me rends sur place, je m’y perds longtemps, et dans tous les sens.» Les randonnées mystères, d’ailleurs, peuvent s’effectuer dans les deux sens. «Des groupes peuvent partir au même moment, à chaque extrémité du parcours, et tenter de terminer avant l’autre. Ça ajoute un peu de piquant au challenge.» Quand à sa méthode pour rédiger les énigmes ?
«J’ai un esprit tordu, rit-il. Je m’inspire de ce que je découvre sur place. L’enjeu est de créer une énigme suffisamment complexe pour avoir besoin de se creuser un peu la tête, mais aussi abordable pour que tout le monde puisse s’amuser.»
L’entrepreneur fourmille d’idées pour alimenter la curiosité des explorateurs d’un jour. Saint-Riquier et Amiens pourraient figurer parmi les prochaines destinations. La dernière nouveauté se situe à Cléry-sur-Somme, près de Péronne : il s’agit d’une visite guidée des étangs et d’un stage photo. «Le clou du spectacle est l’accès à un observatoire fermé au public, au cœur des étangs. On approche au plus près d’une des plus grandes colonies de cygnes tuberculés.» De quoi en mettre plein les yeux.

Informations pratiques

Chasses aux trésors (14 € -15 ans ; 20 € adultes)
Abbeville - Parc de la Bouvaque (1,2 km en 1h ; 3 km en 2h)
Quend-Plage - lac de Belle-Dune (1 km en 45 minutes ; 2 km en 1h30)
Randonnées mystères (8 € - 15 ans ; 16 € adultes)
Les villas mystérieuses du Bois de Cise (3,5 km en 2h15)
Cité médiévale de Saint-Valéry-sur-Somme (4 km en 2h30)
À la découverte du Marquenterre (5 km en 2h ; 8 km en 3h)
Quend-Plage - les dunes du Royon (6 km en 2h45)
Sortie nature exclusive (10 € -15 ans ; 15 € adultes)
Étangs de Cléry-sur-Somme (2,5 km en 2h30)

www.baiedesomme-exploration.fr ; 06 17 15 30 76




Vincent Crul redouble d’imagination pour créer les découvertes insolites de la région.
Vincent Crul redouble d’imagination pour créer les découvertes insolites de la région. - © A. P.

Vincent Crul, curieux et joueur

Avec deux mille trouvailles de geocaching à son actif (cette activité nationale qui consiste à retrouver dans la nature, à l’aide d’un GPS ou d’un smartphone, des boîtes cachées par d’autres personnes), Vincent Crul est joueur. La curiosité, bien que perçue comme un vilain défaut, est une autre de ses qualités, en tant qu’organisateur de randonnées mystères. «Lorsque je me balade, à vélo ou à pied, j’aime me perdre pour découvrir les endroits par hasard.» Un jour, alors qu’il organisait une chasse au trésor dans son jardin pour sa famille, il s’est rendu compte que son hobbies en captivait plus d’un. «Les enfants ont décroché de la tablette et se sont éclatés. Je me suis rendu compte que l’activité pouvait fonctionner à plus grande échelle.» En 2018, sa santé ne lui permettait plus de poursuivre sa carrière de conducteur de travaux, et la BGE, un réseau d’accompagnement à la création d’entreprise, l’a convaincue de se lancer à son compte : Baie de Somme Exploration est née. Aujourd’hui, l’activité est intense pour Vincent Crul, mais le jeu en vaut la chandelle. «J’ai parcouru 300 km le mois dernier pour accompagner les groupes. Ça me tient en forme !»

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui