L'Action Agricole Picarde 12 juin 2019 à 06h00 | Par AAP

Recours contre un arrêté municipal interdisant les phytos

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La préfète de la région Bretagne Michèle Kirry a adressé un recours gracieux au maire de Langouët (Ille-et-Vilaine) pour lui demander de retirer son arrêté municipal d'interdiction de pesticides près des habitations, a-t-elle annoncé, le 11 juin. «L'arrêté municipal du 18 mai 2019 portant interdiction d'utilisation de produits phytopharmaceutiques sur le territoire de Langouët paraît entaché d’illégalité», estime la préfecture. Cet arrêté interdit l'utilisation de produits phytopharmaceutiques à une distance inférieure à 150 mètres de toute parcelle cadastrale comprenant un bâtiment à usage d'habitation ou professionnel, selon une copie de l'arrêté consultée par l'AFP. Cette distance peut être ramenée à 100 mètres dans certaines conditions. Le maire avait justifié cet arrêté par une «problématique de santé publique» face «à une carence de l’Etat». Selon la préfecture, le maire peut «intervenir au titre de ses pouvoirs de police générale si cette intervention est justifiée par des circonstances particulières locales ou en cas de péril imminent». «Dans ce cas précis, ces circonstances ne sont nullement démontrées», estime-t-elle dans son communiqué.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui