L'Action Agricole Picarde 18 mai 2017 à 08h00 | Par Stéphane Lefever

Régime fiscal pour les contrats d’assurance-vie

Les contrats d’assurance-vie ou de capitalisation sont très avantageux. Ils permettent d’échapper à l’impôt ou tout en partie. Quelle taxation en cas de retrait ?

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AAP

Si aucun retrait n’est effectué, les gains réalisés au sein du contrat ne sont ni taxés, ni distribués. En cas de rachat ou de dénouement d’un contrat d’assurance-vie, seule la fraction du rachat représentative des gains réalisés est soumise à l’imposition. Par contre, le capital investi n’est pas imposé. Le régime fiscal de ces contrats varie selon la date à laquelle ils ont été souscrits.
En effet, si les profits de ces contrats ont été souscrits après le 26 septembre 1997, ils sont imposables, soit au barème progressif de l’impôt sur le revenu, soit sur option au prélèvement libératoire. Dans cette dernière hypothèse, le taux d’imposition varie en fonction de la durée du contrat...

Au sommaire de l’article :
Les prélèvements sociaux
Plan d’épargne en action
Assurance-vie

Retrouvez l’intégralité de l’article dans votre journal l’Action Agricole Picarde.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui