L'Action Agricole Picarde 29 février 2020 à 06h00 | Par Bastien Remurier - Nicolas Latraye (Terres Inovia)

Réussir le désherbage sur pois de printemps

Le désherbage du pois se raisonne à la parcelle, en fonction des espèces et des densités d'adventices présentes. Terres Inovia présente les différentes stratégies possibles en fonction des problématiques rencontrées.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AAP




La prélevée offre un large spectre de produits homologués, permettant une gestion de différents types d'adventices. Une intervention en prélevée est incontournable en cas de fortes infestations pressenties, d'adventices concurrentielles, gênantes à la récolte (gaillet, renouée, matricaire, éthuse) ou difficiles à maîtriser en post-levée (éthuse, arroche, renouée des oiseaux).
La post-levée seule peut suffire en cas de parcelle propre ou de flore bien connue et facile à maîtriser. Cette stratégie a l'avantage d'être économique. Veiller à intervenir dans ce cas sur des adventices jeunes (stade cotylédons à 2-3 feuilles), dans des conditions poussantes et en dehors de fortes amplitudes thermiques.
Un programme complet permet de maîtriser les levées échelonnées d'adventices, ainsi que certaines adventices difficiles tout en maîtrisant le coût de son désherbage. Appliquer le produit de prélevée à une dose inférieure à la dose homologuée (3/4 de celle-ci), puis appliquer le produit de post-levée sur des adventices jeunes à dose raisonnée également. Choisir votre produit de prélevée en fonction de la flore la plus difficile à maîtriser.

Respecter les bonnes pratiques
Moduler les doses en sol sableux ou limoneux sableux. Le Racer ME et Nirvana S sont déconseillés dans les sols filtrants. Éviter de rouler après l'application de l'herbicide. Respecter les conseils d'utilisation de BASF et Phyteurop pour la bentazone (Corum, Basagran SG/Adagio SG) afin de préserver les ressources en eau.

Cas particuliers d'adventices difficiles
Pour certaines adventices, l'utilisation de stratégies, produits et doses précis sont les meilleurs moyens de les maîtriser dans la culture du pois.

Gérer les graminées
Certaines graminées tels que le vulpin ou le paturin se contrôlent bien avec les produits de prélevée tel que le Challenge 600, le Nirvana S ou Toutatis DamTech. Autrement, les anti-graminées à action foliaire sont efficaces en l'absence de résistance.
Dans le cas de résistances, privilégier une application en pré-semis de Bonalan à 6 l/ha ou d'Avadex à 3 l/ha incorporé au sol via un travail dans la foulée.
Le désherbage mécanique, une technique complémentaire à tester ! Le désherbage mécanique du pois peut venir compléter une stratégie de désherbage chimique, permettant, en cas de réussite, de réduire l'utilisation des produits.
La stratégie consiste en 2-3 passages de herse étrille ou houe rotative avant la levée, durant la levée et en post-levée tant que le pois n'a pas de vrilles trop développées.


- © AAP

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui