L'Action Agricole Picarde 29 août 2019 à 12h00 | Par Réussir

Riverains : Christiane Lambert veut des solutions «au cas par cas»

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Interviewée sur Radio Classique le 28 août, la présidente de la FNSEA Christiane Lambert a appelé à la mise en place de solutions «au cas par cas» pour protéger les riverains des pesticides, au lendemain de l'annulation de l'arrêté anti-phyto du maire de Langouët (Ille-et-Vilaine). «Si on instaure une interdiction de 150 mètres autour des habitations partout en France, c'est 15 % de notre territoire qui risque d'être ensauvagé», a alerté la présidente du syndicat, affirmant toutefois «croire encore au dialogue». Christiane Lambert estime en revanche que «le fait que les riverains se posent des questions est normal», au regard de «tout ce qui est dit, y compris de faux, sur les produits phytosanitaires». Un arrêté renforçant les Zones de non traitement (ZNT), afin de mieux protéger les riverains des traitements, doit être mis en consultation par l'exécutif en octobre.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui