L'Anjou Agricole 07 août 2019 à 15h00 | Par AA

Sécheresse : les vignes plus ou moins affectées

Si, globalement, le vignoble d’Anjou n’a pas été très impacté par la canicule, le cas des jeunes plants et des vignes contaminées par les maladies du bois est bien différent.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jeune plant de chenin affaibli par la sécheresse, dans les Côteaux-du-Layon.
Jeune plant de chenin affaibli par la sécheresse, dans les Côteaux-du-Layon. - © G. Gastaldi

Lundi 5 août, dans le cadre de la mission d’enquête “calamités agricoles” organisée sous l’égide des services préfectoraux de Maine-et-Loire (voir la page 3), deux domaines viticoles ont été inspectés. L’un à Faye-d’Anjou, l’autre à Saint-Macaire-du-Bois. « Dans chaque exploitation, l’impact est notable sur 1 à 2 ha de vignoble : les feuilles des jeunes plants sont desséchées, elles tombent ; la croissance des ceps a été stoppée », décrit Guillaume Gastaldi, de la Chambre   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Anjou Agricole

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui