L'Action Agricole Picarde 13 décembre 2017 à 10h00 | Par AAP

Semences : un plan de filière tourné vers l’agro-écologie

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le Gnis (interprofession des semences et plants) a dévoilé le 12 décembre son plan de filière, axé notamment sur l’agro-écologie. Ce plan confère à la semence «un rôle d’accélérateur de la transition agro-écologique», a déclaré le président François Desprez. Il s’agit d’«innover pour accompagner les filières en transition agro-écologique». Un axe central qui vise à pousser la sélection génétique vers l’efficience des intrants, la résistance aux maladies et ravageurs ; l’accès à toutes les techniques d’amélioration des plantes ; redynamiser la recherche sur les espèces orphelines.

Deux autres axes : répondre aux attentes des citoyens, consommateurs, clients ; protéger, enrichir, diffuser la biodiversité. Ce plan, d’une trentaine d’actions, marque «un changement de positionnement» du Gnis : le citoyen est mis au premier plan quant à la réponse aux attentes, a souligné la DG Catherine Dagorn. Le Gnis va ainsi mettre en place un comité des enjeux sociétaux, intégrant des associations, qui sera chargé d’éclairer son conseil d’administration. La filière semences et plants pèse 3,3 Mrd€ de chiffre d’affaires en 2016-2017 (+ 3 % environ), avec un excédent commercial record de 960 M€.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui