L'Action Agricole Picarde 23 novembre 2018 à 19h00 | Par Alix Penichou

Sept chèvres d’élevage volées à Quend

Dans la nuit de jeudi à vendredi, sept chevrettes de Georges Gibeauval, éleveur et producteur de fromage à Quend, ont été volées.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Ce vendredi matin, Georges Gribeauval a retrouvé une porte de l'étable fracturée... Et sept chevrettes avaient disparu.
Ce vendredi matin, Georges Gribeauval a retrouvé une porte de l'étable fracturée... Et sept chevrettes avaient disparu. - © D. R.

Hors de lui. Georges Gribeauval est «énervé, dégouté». Car ce vendredi matin, alors qu’il allait nourrir ses chèvres, sept chevrettes sur les vingt-six bêtes manquaient à l’appel. La porte d’une étable a également été fracturée. «J’ai installé une partie de mon troupeau dans cet ancien corps de ferme, à Quend, que j’ai acheté pour rénover et y habiter. J’avais déjà été visité il y a trois semaines. Mais on ne s’attendait pas à cela…»

Ces Alpines, rousses foncées, de 50 à 60 cm au garrot, sont âgées de sept ou huit mois. «Elles étaient destinées au renouvellement du troupeau et à son développement. Je souhaitais les traire dès la prochaine campagne, et passer de quarante-quatre chèvres à soixante.» Elles étaient bouclées, mais l’éleveur sait bien qu’il est facile de déboucler un animal.

10 000 € de manque à gagner

L’assurance, déjà contactée, lui a annoncé une estimation de 60 € par bête pour le dédommagement. Hors, Georges Gibeauval avait sorti environ 200 € pour chaque chèvre lorsqu’il s’est installé, il y a huit ans. «Et puis ce sont de bonnes chèvres, qui donnent en moyenne 500 l de lait chacune à l’année. J’ai chiffré le manque à gagner à 10 000 € pour la prochaine campagne…»

L’éleveur a déposé une plainte, et l’enquête a été confiée aux gendarmes de la communauté de brigades de Rue. En attendant, la sécurité va être renforcée : «J’ajoute des cadenas un peu partout et je vais installer une caméra infrarouge. Je veux aussi alerter les autres éleveurs du secteur, pour qu’ils soient vigilants».

Toute personne ayant vu les chèvres peut contacter Georges Gribeauval au 06 19 14 10 94 ; lemaguette@gmail.com

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui