L'Action Agricole Picarde 19 juin 2019 à 09h00 | Par AAP

Serres chauffées en bio : «Je ne suis pas favorable»

Abonnez-vous Réagir Imprimer

«Je ne suis pas favorable au chauffage des serres parce qu'il faut respecter le rythme biologique», a déclaré le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, lors d'un colloque international organisé par l'Agence bio le 18 juin. Le ministre s'inscrit dans une controverse portant sur le développement du chauffage des serres en production de tomates bio, et l'évolution éventuelle des réglementations française et européenne. «L'éducation à l'alimentation, l'éducation au bien manger est absolument indispensable», a ajouté Didier Guillaume, tout en mettant en garde contre les pays qui n'appliqueraient pas ces principes et l'arrivée en France «de tomates néerlandaises en janvier, en février, en décembre». Un comité national de l'agriculture biologique (Cnab) pourrait se pencher sur la question le 11 juillet. Didier Guillaume a précisé qu'il n’était, par ailleurs, pas opposé aux serres elles-mêmes : «Je pense que, dans certaines régions, si nous voulons garder une certaine autonomie alimentaire - je vous ai dit que le mieux était l'ennemi du bien - alors je pense que les serres peuvent avoir un grand rôle

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui