L'Action Agricole Picarde 03 janvier 2017 à 08h00 | Par AAP

«Si l’État a un rôle à jouer, c’est d’accompagner ces filières (lait, porc) en difficulté qui doivent se battre contre des concurrents beaucoup mieux organisés», a déclaré Nicolas Barr&eac

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Un décret paru au Journal Officiel du 30 décembre «fixe au 30 juin 2017, au lieu du 31 décembre 2016, la date limite de remboursement de l'apport de trésorerie pour les mesures agro-environnementales et climatiques (Maec) et les aides à l'agriculture biologique» au titre de la campagne 2015. De plus, le décret augmente les montants unitaires ou les plafonds de certaines de ces mesures. Ainsi, le plafond d’ATR pour les cultures éligibles à la conversion à l’agriculture bio (prairies, culture annuelle, viticulture…) passe de 20 000 € à 25 000 €. Dans le cas des Maec «systèmes de grande culture», «systèmes de polyculture-élevage» et «systèmes herbagers et pastoraux», le plafond est fixé à 13 889 € au lieu de 10 000 €. Dans le cas des Maec «surfaces pastorales», l’aide est fixée à 120 €/ha au lieu de 80 €/ha et pour la catégorie «autres surfaces éligibles», elle passe à 150 €/ha au lieu de 100 €/ha.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui