L'Action Agricole Picarde 12 février 2018 à 01h00 | Par Réussir

Sortie de la France de la Nasan, une « décision exemplaire » pour l’agriculture

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La France a annoncé sa volonté de quitter la Nouvelle alliance pour la sécurité alimentaire et la nutrition (Nasan) le 8 février. Une décision saluée le jour même par Oxfam France, CCFD–Terre solidaire et Action contre la faim et le lendemain par l’association Agriculteurs français et développement international (Afdi). La Nasan, programme de développement agricole, a été lancé en 2012 par les membres du G7 et l’Union européenne. « Cette initiative favorisant les investissements de grands groupes privés dans la production agricole dans dix pays d’Afrique n’est pas cohérente avec le positionnement historique de la France en faveur du développement de l’agriculture familiale africaine », a estimé l’Afdi en lien avec la confédération paysanne du Faso (CPF). « Au Burkina-Faso, comme dans beaucoup de pays Africains, il est temps de considérer les agriculteurs familiaux pour ce qu’ils sont : les premiers investisseurs privés de leur secteur ! », ont souligné les deux organisations dans un communiqué.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes