L'Action Agricole Picarde 03 mai 2019 à 10h00 | Par Réussir

Sortie du glyphosate : l’AGPB demande un accompagnement de l’Etat

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le président de l’AGPB (producteurs de blé) Eric Thirouin, auditionné le 2 mai par la mission parlementaire « Stratégie de sortie du glyphosate », a demandé un accompagnement de l’État pour mettre fin à l’usage de cet herbicide comme prévu par Emmanuel Macron. « On veut bien aller de l’avant si les contraintes économiques sont compensées », a-t-il déclaré. D’après ses chiffres, l’interdiction du glyphosate représente une facture pour les grandes cultures de 950 M€ par an. Cela constitue un surcoût de 50 à 160 €/ha, équivalant au revenu agricole lui-même, situé entre 5000 et 10000 € (en moyenne par actif familial depuis 2013). L’AGPB réclame « un accompagnement financier des actions qui sont conduites par les agriculteurs » sous forme d’aide à l’investissement, crédit d’impôt, soutien à la recherche appliquée, expérimentations. Autre souhait, « une mise en cohérence des réglementations » françaises et européennes : concernant les cultures intermédiaires, les dates d’implantation et de destruction doivent être adaptées, selon le syndicat.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui