L'Action Agricole Picarde 14 mai 2015 à 08h00 | Par AAP

Space 2015 : une édition destinée à battre de nouveaux records

Quatre mois avant l’ouverture du Space, les organisateurs ont présenté les grandes lignes du salon 2015.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Rendez-vous incontournable de la rentrée pour les professionnels de l’élevage, le Space 2015 pourrait bien battre ses records d’affluence du 15 au 18 septembre prochain à Rennes.
Rendez-vous incontournable de la rentrée pour les professionnels de l’élevage, le Space 2015 pourrait bien battre ses records d’affluence du 15 au 18 septembre prochain à Rennes. - © Space

Malgré une conjoncture difficile pour l’élevage, exposants et visiteurs seront au rendez-vous pour la prochaine édition du Space, salon des productions animales qui se tiendra à Rennes du 15 au 18 septembre. Pour Marcel Denieul, président du Space, cette 29ème édition devrait battre de nouveaux records. 1 257 exposants sont déjà inscrits, soit une trentaine de plus qu’à la même période l’année dernière. Une attractivité qui témoigne du dynamisme du secteur et des éleveurs qui n’ont pas renoncé à préparer l’avenir.

Un salon toujours très international
Point fort de ce salon, sa grande ouverture internationale : parmi les exposants, le Space 2015 enregistre déjà 392 étrangers de 32 pays différents, les plus représentés étant les Pays-Bas, l’Allemagne et l’Italie. Les visiteurs étrangers viennent quant à eux de tous les continents et sont en augmentation constante depuis plusieurs années (13 350 en provenance de 118 pays an 2014). Autre signe d’ouverture au monde, une publication nouvellement lancée par le Space et la revue Filières avicoles informe les pays du Maghreb de l’actualité avicole, qui trouve écho dans la journée de conférences et de rencontres sur le thème «Innovation et performance en climat chaud», le 17 septembre.

Des innovations pour 2015
Innov’Space permettra comme les années précédentes de promouvoir les nouveautés exclusives fois dans un salon français, et la plateforme Recherche et Développement présentera toutes les potentialités du numérique pour les productions animales. Sur 300 m2, quatre ateliers présenteront les dernières innovations en matière de suivi personnalisé pour les bovins-lait, d’alimentation de précision et de détection de pathologies pour les filières porc et aviculture, de précision intra parcellaire pour l’agronomie, et de protection ciblée des exploitations face à la recrudescence des vols en milieu rural. Mais l’innovation sera surtout très présente lors du festival génétique, avec une nouveauté importante : si les animaux seront présentés de façon classique, en fonction de critères physiques, ils seront également classés selon leur valeur génétique, grâce à leur index génotypique. Les animaux présentés à la vente aux enchères seront également génotypés, notamment les jeunes mâles de race limousine, race à l’honneur pour cette édition. Enfin, dernière nouveauté, des animaux croisés (notamment entre races normande et Prim’Holstein) seront présentés pour exposer ce qu’il est possible de réaliser en particulier dans les pays où l’on ne peut pas faire entrer des animaux vivants.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui