L'Action Agricole Picarde 28 mars 2019 à 09h00 | Par Réussir

Standing ovation pour Michel Barnier au congrès de la FNSEA

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Lors du deuxième jour du congrès de la FNSEA, le 27 mars à Nancy, l'intervention du négociateur en chef de la négociation du Brexit, Michel Barnier, s'est conclue par une standing ovation de la salle. Dans son discours, l'ancien ministre de l'Agriculture s'était fait, d'une part, le fervent défenseur de la construction européenne : «Si nous ne sommes pas ensemble, nous sommes foutus. Nous serons sous-traitants, sous l'influence de la Chine ou des Etats-Unis», a-t-il lancé, après avoir accusé le leader pro-brexit britannique Nigel Farage de vouloir «détruire l'UE de l'intérieur». Il a ensuite dénoncé, à titre personnel, un contenu politique trop libéral de l'UE: «L'une des erreurs fondamentales a été de céder aux sirènes du libéralisme (...) après la chute du mur de Berlin». Et de regretter qu'aient été «détricotés» des outils de régulation européens, en matière de finance, mais aussi d'agriculture.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui