L'Action Agricole Picarde 22 juin 2018 à 08h00 | Par Réussir

Stéphane Travert justifie les dépassements de budget de son ministère

Abonnez-vous Réagir Imprimer

« Le budget du ministère de l’Agriculture a été exécuté à hauteur de 6,4 milliards d’€, en augmentation de 23 % par rapport au crédit voté en loi de finance initiale (LFI) pour 2017 à 5, 2 milliards d’€ », admet Stéphane Travert, lors d’une audition au Sénat le 21 juin. Une hausse que le ministre explique par les crises sanitaires, notamment l’influenza aviaire hautement pathogène qui a coûté 62 M€ au titre des mesures sanitaires, et 170 M€ pour l’indemnisation des filières amont et aval. Il ajoute que les financements des campagnes ICHN se sont téléscopés sur la même année pour les périodes 2016 et 2017, entraînant une dépense supplémentaire de 256 M€. Le ministre souligne des besoins supplémentaires liés aux dispositifs sociaux à hauteur de 81,5 M€, et un refus d’apurement communautaire de 721,1 M€. « Pour couvrir ces besoins pour partie non prévus au moment de l’élaboration de la LFI 2017, le ministère a notamment bénéficié d’une ouverture de crédits en loi de finances rectificative de 828 M€ en autorisation d’engagement, un milliard en crédit de paiement, et un décret d’avance de 100 M€ en juillet 2017 dédié au financement des effets des crises sanitaires », ajoute Stéphane Travert.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui