L'Action Agricole Picarde 20 novembre 2018 à 06h00 | Par Réussir

Sucre : une réunion «à haut niveau» des Vingt-huit, mais pas d’intervention

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Phil Hogan a annoncé aux ministres de l’agriculture de l’UE, le 19 novembre à Bruxelles, le tenue, à une date encore à préciser, d’une réunion «à haut niveau» des États membres pour faire le point sur la situation difficile du secteur du sucre. Le commissaire européen a voulu ainsi répondre à de fortes préoccupations de nouveau exprimées par plusieurs États membres : Italie, Belgique, Roumanie, Grèce, Espagne, Hongrie, Slovénie, République tchèque. Il a toutefois réaffirmé qu’il n’y avait pas lieu d’intervenir sur ce marché, qui, avait-il dit le mois dernier, doit apprendre «l’autorégulation». Un représentant des services agricoles de la Commission de Bruxelles avait fait état de «premiers signes de reprise à court terme» du marché du sucre lors d’un échange de vues avec les députés de la commission de l’agriculture du Parlement européen, le 11 novembre à Strasbourg, citant notamment une réduction de la production de l’UE (-11 % à 18,7 Mt) et une forte diminution des excédents mondiaux en 2018-2019, ainsi qu’un déficit mondial attendu en 2019-2020.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui