L'Action Agricole Picarde 18 janvier 2018 à 11h00 | Par AAP

Transparence des comptes : un amendement de renforcement recalé par les députés

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Un amendement visant à renforcer la transparence des groupes agro-alimentaires sur leurs comptes a été recalé à l'Assemblée nationale dans le cadre de la commission spéciale examinant le projet de loi «pour une société de confiance», le 17 janvier. Le rapporteur a refusé l'amendement, comme d'autres ayant trait aux filières agricoles, au motif qu'il aura davantage sa place dans le prochain projet de loi Etats généraux de l'alimentation, qui sera débattu au Parlement fin mars-début avril. Le député Modem, Richard Ramos, porteur de ce texte signé par des parlementaires de tous bords, regrette que l'adoption du texte soit retardée. Le texte vise à améliorer l'application des sanctions spécifiques aux entreprises agro-alimentaires, créées par la loi Sapin II, en cas de non publication de leurs comptes. Il propose de confier directement au président du tribunal de commerce l'initiative des envois d'injonctions à déposer les comptes, et supprime l'intermédiaire du président de l'observatoire des prix et des marges.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes