L'Action Agricole Picarde 25 août 2016 à 08h00 | Par Fanny Godart

Travail à façon : attention à l’obligation d’exploitation personnelle du fonds loué

Le travail à façon, souvent évoqué au sein du département, n’est plus une pratique anecdotique aujourd’hui.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AAP

Plus d’une ferme céréalière sur dix fait appel à des prestataires extérieurs pour gérer intégralement l’exploitation : de l’achat des produits phytos à la vente de la récolte. Toutefois, il ne faut pas négliger que cette pratique peut être dangereuse pour le preneur à bail, puisque celui-ci est dans l’obligation d’exploiter personnellement les terres louées...

Au sommaire de l’article :
L’exploitation personnelle du fermier
Le droit de reprise du bailleur

Retrouvez l’intégralité de l’article dans votre journal l’Action Agricole Picarde.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui