L'Action Agricole Picarde 27 mars 2017 à 08h00 | Par AAP

Un an de prison avec sursis requis contre le responsable bien-être animal de l’abattoir du Vigan

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le 23 mars, Marc Soulier, responsable de la protection animale à l’abattoir du Vigan a fait l'objet d'un réquisitoire incluant un an de prison avec sursis, l’interdiction d'exercer une activité professionnelle dans un abattoir pendant cinq ans, l’interdiction de détenir des animaux de rente et 3 400 euros d'amende. L’association L214 avait dénoncé par une vidéo filmant des salariés, en février 2016, les mauvais traitements reçus par les animaux dans cet abattoir. Des peines de 150 et 600 euros d'amende ont également été requises contre deux autres employés de cet abattoir, identifiables par la vidéo. Le réquisitoire à l'encontre de la communauté de communes du pays viganais, qui gérait l'établissement, a été de 6 000 euros d'amende. Le procureur a estimé que Marc Soulier avait «la responsabilité la plus lourde», citant notamment des coups d'électronarcose portés sur le museau de brebis «de façon totalement gratuite, pour provoquer la souffrance, les rires accréditant le côté sadique», a rapporté l’AFP. L'interprofession élevage et viande, Interbev, s'était porté partie civile à la suite de la diffusion de la vidéo.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture de Picardie

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous