L'Action Agricole Picarde 14 juin 2019 à 06h00 | Par AAP

Un chantier lancé sur la monétisation des services rendus par la méthanisation

Abonnez-vous Réagir Imprimer

L’Association des agriculteurs méthaniseurs de France (AAMF) lance un chantier sur la monétisation des services rendus par la méthanisation, a indiqué Jacques-Pierre Quaak, membre fondateur de l'AAMF, à la première édition du Salon Expobiogaz, qui s’est tenue les 12 et 13 juin à Lille. Une étude a été confiée au cabinet Enea Consulting pour «mettre en lumière la valeur des différents services rendus par la méthanisation», a-t-il précisé. Il rendra ses travaux fin 2020. Déjà, la filière a recensé les externalités positives, c'est-à-dire les bienfaits non compris dans le prix du biogaz. Certains concernent l'agronomie (valeur fertilisante des digestats, teneur en carbone des sols, bénéfices agronomiques liés aux Cive, cultures intermédiaires à vocation énergétique). Mais l'AAMF a aussi listé des externalités environnementales (moindres émissions de gaz à effet de serre, qualité de l’air, etc.), des externalités liées à l’emploi, à la résilience des exploitations agricoles et à de moindres charges de traitement des déchets.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui