L'Action Agricole Picarde 18 janvier 2019 à 09h00 | Par Réussir

Un hard Brexit représenterait 500 M€ de pertes pour l’agriculture française

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Une sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne sans accord négocié «représenterait un coût de plus de 500 M € pour les exportations de nos filières agroalimentaires» sur les 3 Mrds € de pertes pour l’économie française, estime l’Assemblée permanente des chambres d’agricultures (APCA) dans un communiqué le 17 janvier. L’agroalimentaire serait «le 3e secteur économique le plus touché», précise l’APCA, qui estime par ailleurs que certaines filières agricoles «pourraient subir de très lourdes pertes financières» le Royaume étant le «3e débouché pour nos exportations agroalimentaires». L’organisation cite notamment les exportations de vins et spiritueux qui représenteraient «1,32 Mrd€ dans notre balance commerciale», les opérateurs laitiers «qui ont expédié 270 000 tonnes de produits laitiers l’an dernier, dont 89 000 tonnes de fromages» ou les pommes «dont la France est le premier fournisseur du Royaume-Uni avec de 130 000 à 140 000 tonnes exportées». L’APCA appelle «les pouvoirs publics français à mettre en place toutes les mesures nécessaires pour soutenir» les filières agricoles, notamment en termes d’informations réglementaires «nécessaires à la préservation de nos échanges» avec le Royaume-Uni.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes