L'Action Agricole Picarde 21 mars 2019 à 08h00 | Par Réussir

Un nouveau jury américain accuse le Round'up d'être cancérigène

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Un jury fédéral de San Francisco a estimé, dans un jugement du 19 mars, que l'utilisation du Round'up pendant 26 ans par un septuagénaire californien avait été «un facteur substantiel» du cancer qu'il a contracté en 2015, rapporte le New York Times. Le jugement, pris à «l'unanimité», clôt la première phase du procès qui oppose Edwin Hardeman, victime d'un lymphome non-hodgkinien depuis 2015, et Bayer. La seconde partie du procès débute le 21 mars et sera «focalisée sur la question de savoir si l'entreprise a manipulé l'opinion publique et la science pour cacher les risques» d'utilisation de son produit, précise le quotidien new-yorkais. Bayer avait déjà été condamnée à payer 289 millions de dollars à un jardinier victime du même cancer en août dernier, le jury considérant que le groupe avait «caché le caractère potentiellement cancérigène» de son produit, ayant «contribué» à cette maladie. Bayer s'est dit «déçu» par la décision du tribunal. Le géant allemand a affirmé, dans un communiqué du 19 mars, qu'un «grand corpus de recherches scientifiques» ainsi que les décisions «des agences de santé européennes et américaines» réfutaient le lien entre glyphosate et cancer.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui