L'Action Agricole Picarde 10 août 2020 à 13h00 | Par L'Action Agricole Picarde

Une aide pour les petits investissements en élevage ovin

Dans le cadre du projet de filière ovine, la Région Hauts-de-France accompagne les éleveurs dans l’amélioration de leurs conditions de travail et les conditions de bien-être animal, avec une aide aux investissements inférieurs à 4 000 euros.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Amélioration des conditions de travail des éleveurs, bien-être animal, conditions de logement des animaux, amélioration du pâturage et développement des activités de vente directe font partie des objectifs recherchés par ce dispositif d'aide.
Amélioration des conditions de travail des éleveurs, bien-être animal, conditions de logement des animaux, amélioration du pâturage et développement des activités de vente directe font partie des objectifs recherchés par ce dispositif d'aide. - © François Carbonell

Les objectifs du projet de filière ovine soutenu par la Région Hauts-de-France sont multiples. Dans un premier temps, il s'agit d'améliorer les conditions de travail des producteurs... mais aussi les conditions de bien-etre des animaux. Vient ensuite la volonté de renforcer la dynamique de developpement de la production dans la region puis de permettre a un maximum d’eleveurs ovins d’avoir un acces aux aides sur les investissements. Du fait des difficultes d’acces au dispositif PCAE (type investissement non finançable, minimum d’investissement, complexite du dossier, ....), les éleveurs ovins n'y ont pas forcément toujours accès.

Les beneficiaires potentiels

Pour prétendre au dispositif d'aide, les eleveurs doivent satisfaire à plusieurs critères. Le siege d’exploitation doit être situe dans les Hauts-de-France. Le demandeur t doit être assujetti a la MSA, exploitant a titre principal ou secondaire - sont exclus les cotisants de solidarite -, avoir au plus 70 ans, et disposer d’un cheptel avec les races suivantes : Berrichon de l’Indre, Berrichon du Cher, Bleu du Maine, Boulonnaise, Charmoise, Est a laine Merinos, Finnoise, Hampshire, Ile de France, Mouton Charollais, Mouton vendeen, Romane, Romanov, Rouge de l’Ouest, Shropshire, Southdown, Suffolk et Texel. Pour les adherents de l’AOP des Pres sales, les races Avranchin, Cotentin et Roussin sont egalement eligibles.

L’eleveur devra s’engager a :

  • être suivi en appui technique au minimum pendant 3 ans ; GTE, audit productivite, controle de performance, ou etude ou suivi de projet de creation ou developpement de troupeau
  • detenir au minimum 50 brebis (declarees a l’aide ovine).

  • ne pas avoir sollicite d’aide PCAE ou Pass’Agri filiere pour le meme objet.

  • un seul dossier finançable par an

  • les investissements collectifs deposes par une structure ou un groupe d’eleveurs pourront aussi beneficier de ce dispositif

Investissements eligibles

Les categories d’investissements vont permettre de repondre a differentes problematiques : ameliorer les conditions de travail des eleveurs, le bien-etre animal, les conditions de logement des animaux, l’amelioration du paturage et developper les activites de vente directe.

- Contention : couloir contention, rotonde, demi-lune, parc contention, claies, bascule, cage retournement.

- Sanitaire : pediluve, baignoire, douche, secateur a onglons electronique, tondeuse. - Logement batiment : auges, mangeoires, nourrisseurs, claies, abreuvoirs. - Gestion paturage : clotures fixe ou mobile, abreuvement, contention mobile.

- Autres investissements : remorques transport animaux vivants (betailleres), ou remorques froid, logiciel gestion de troupeau, equipements de lecture des boucles.

Les cas particuliers d’investissements non compris dans la liste ci-dessus, seront examines avec la Region par un comite de pilotage du dispositif anime par le GIE. Sont exclus les investissements ayant deja fait l’objet d’un financement dans le cadre d’un PCAE, ou d’un Pass’agri filiere de la Region, les materiels d’occasion, les materiels de renouvellement. Le taux d'aide est de 40 % maximum, pour un investissement compris entre 2 000 et 4 000 euros. Les investissements devront etre realises dans un delai d’un an maximum apres la date de decision de l’octroi de l’aide, et avant toute nouvelle demande.

Contacts : GIE Lait Viande Nord Picardie Jocelyne Machefer / Bernard Fievet : 03.22.33.69.44 ; Mail : gie.lvnp@wanadoo.fr

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui