L'Action Agricole Picarde 16 juillet 2019 à 10h00 | Par Réussir

Une charte pour récupérer et valoriser les pneus d'ensilage

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Que faire des pneus lestant les tas d’ensilage, et dont les vaches ingèrent régulièrement des morceaux ? Les entreprises de la filière pneus usagés ont signé le 15 juillet une charte pour commencer à traiter cet enjeu environnemental et sanitaire, indique-t-on au ministère de la Transition écologique. Avec cet accord (révélé par Le Parisien), manufacturiers, constructeurs automobiles et distributeurs de pneus s'engagent à collecter et valoriser jusqu'à 15 000 t par an, soit 2,3 millions de pneus. Ils financeront à 50 % les opérations selon un principe de guichet et mettront à disposition leurs ressources opérationnelles. On sera cependant loin du compte, la quantité à collecter étant estimée à 800 000 t, selon l'Ademe (en 2006). «C'est une première base», souligne le ministère, qui souhaite «une montée en puissance dans les années à venir». La secrétaire d'Etat Brune Poirson s'est rendu le 15 juillet dans la Creuse pour annoncer cette signature. Opérant sur un mode associatif, cette opération baptisée «Ensivalor» sera réservée en priorité aux exploitants cessant leur activité (pour éviter des stocks orphelins), puis à ceux optant pour une autre technique.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui