L'Action Agricole Picarde 01 février 2018 à 09h00 | Par Florence

Une occasion «manquée» de concrétiser le discours de Rungis, selon FNE

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le 31 janvier, le projet de loi sur l'alimentation a été présenté en Conseil des ministres. En l'état, FNE déplore que le texte traite principalement des enjeux économiques, laissant en suspens les enjeux environnementaux. «Le gouvernement manque l'occasion de transformer le discours de Rungis et les Etats généraux de l'alimentation en un premier acte structurant pour la transition agroécologique de nos modèles agricoles et alimentaires», affirme Cécile Claveirole, responsable alimentation et agriculture chez France nature environnement, cité dans un communiqué. Pour FNE, le débat parlementaire à venir doit être l'occasion de faire du texte «une véritable loi au service de la transition agroécologique, de la santé, de l'information des citoyens et pour une rémunération juste des agriculteurs».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous