L'Action Agricole Picarde 20 janvier 2019 à 06h00 | Par Benoit Lictevout

Versement de la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AAP

Comment ça marche ?
Dans le but de soutenir le pouvoir d’achat des ménages, le gouvernement donne la possibilité aux employeurs qui le souhaitent et qui le peuvent de verser une prime à leurs salariés dont la rémunération est inférieure à trois Smic annuels (53 945 €), une prime exonérée d’impôt sur le revenu, de cotisations sociales patronales et salariales et de prélèvements sociaux (CSG/CRDS).
Le montant de la prime exceptionnelle peut varier et atteindre au maximum 1 000 , au choix de l’employeur. Ce montant peut être supérieur, mais seule la fraction dépassant les 1 000 est assujettie aux cotisations sociales et à l’impôt.

Zéro cotisation, zéro impôt
Les salariés doivent être liés par un contrat de travail à l’entreprise au 31 décembre 2018, ou au moment du versement de la prime si elle a été versée entre le 11 décembre et le 31 décembre 2018, ce qui exclut les salariés embauchés après ces dates. La prime peut être attribuée à l’ensemble des salariés ou bien être réservée à ceux dont la rémunération est inférieure à trois Smic.
Le montant de la prime peut être modulé selon les bénéficiaires en fonction de critères tels que la rémunération, le niveau de classification, la durée de présence effective pendant l’année 2018 ou de la durée de travail prévue au contrat de travail. Ces dispositions doivent alors faire l’objet d’un accord d’entreprise, ou à défaut d’une décision unilatérale de l’employeur prise au plus tard le 31 janvier 2019. Cette décision doit juste être conservée par l’employeur.
Pour bénéficier de l’exonération, la prime doit avoir été versée entre le 11 décembre 2018 et le 31 mars 2019. N’hésitez pas à contacter la FDSEA de la Somme pour obtenir un modèle de décision unilatérale.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui