L'Action Agricole Picarde 24 janvier 2019 à 06h00 | Par AAP

Viande bovine : la FNB s'inquiète de la forte décapitalisation en cours

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le président de la Fédération nationale bovine (FNB), Bruno Dufayet, s'est inquiété de la forte décapitalisation en cours du cheptel de bovins viande, lors d'une conférence de presse le 23 janvier, en amont de leur congrès à Mende (Lozère) du 3 au 6 février. La FNB rapporte que le nombre de vaches allaitantes a baissé significativement entre 2017 et 2018 (d'environ 7 %) et pourrait diminuer de nouveau de 2 à 3 % en 2019, selon les prévisions de l'Institut de l'élevage. «Jusqu'ici le cheptel de bovins viande avait toujours été relativement stable, ce qui est inquiétant, ce sont ces très fortes variations», alerte Bruno Dufayet. Depuis les années 1990, le cheptel oscille en effet entre 3,9 et 4,1 M de têtes. Il pourrait chuter à 3,6 M de têtes en juin 2019, selon la FNB. «On a longtemps parlé de la résilience de nos élevages, mais je pense qu'il y a des signaux qui nous montrent qu'on atteint le bout d'un système», analyse Bruno Dufayet. «Une fois que la décapitalisation démarre, c'est très difficile à enrayer», redoute l'éleveur.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui