Aller au contenu principal

720 000 tonnes de collecte pour le groupe Carré

Carré souhaite entretenir la qualité régionale des céréales et la logistique pour favoriser l’exportation.

© Syndicat agricole


Depuis 3 ans, le groupe Carré réunit ses agriculteurs partenaires pour des journées hivernales d’information en région Nord-Pas de Calais-Picardie. La première d’entre elles a eu lieu à Pertain (80), l’occasion pour la direction de réaliser un point sur la collecte 2013 et de présenter les enjeux et les perspectives de la saison à venir.

La logistique au cœur des enjeux
Quatre nouvelles implantations ont été établies par le groupe Carré en 2013, dont le silo de Rouvignies sur les bords du canal à grand gabarit Dunkerque-Escaut. Un investissement visant à développer le transport par voies fluviales. Avec cette implantation, la capacité de chargement par jour en péniches à partir des capacités propres du groupe est passée de 2 200 t à 5 500 t.
Le bilan de la collecte régionale 2013-2014 du groupe devrait atteindre 720 000 t (principalement blé), soit une progression estimée de 14 % des volumes de moissons. Il conforte ainsi sa position de second négoce privé de France tout en maintenant comme objectif de dépasser les 1 000 000 t de collecte à l’horizon 2020.

Trois investissements majeurs en 2014
Le groupe Carré exploite actuellement 37 dépôts d’approvisionnement et 72 points de collecte au Nord de Paris. En 2014, les silos d’Estrées-Deniécourt, dans la Somme, entre Péronne et Chaulnes, et de Saint-André-Farivillers, dans l’Oise, près de Breteuil sur l’axe Amiens-Beauvais, vont subir des travaux de réfection.
Leur capacité va être étendue par des extensions de stockage afin d’atteindre environ 12 000 t chacun. «Ces deux investissements sont principalement destinés à approvisionner le marché de la meunerie, pour lequel nous sommes de plus en plus sollicités. La collecte du site de Saint-André-Farivillers partira notamment vers Rouen», précise Frédéric Carré, pdg du groupe. Les travaux devraient se dérouler au printemps pour une mise en service dès la moisson 2014.
En parallèle, les nouveaux travaux d’aménagement de la «ferme pilote», située sur l’exploitation familiale de Gouy-sous-Bellonne (62), vont débuter dans les jours à venir. «La ferme sera tout d’abord un outil pédagogique pour former nos clients aux usages réglementaires et proposer des solutions dans le domaine de stockage et de conservation du grain, mais une salle de réception sera aussi vouée à accueillir un plus large public comme les collectivités ou les écoles», présente Johann Loobuyck, directeur commercial et développement pour le groupe Carré. Les locaux devraient être inaugurés en juin prochain.

Des résultats à pérenniser
La zone Nord-Pas de Calais-Picardie s’est démarquée par la qualité de ses récoltes de céréales en 2013. «C’est une année atypique avec un développement tardif des maladies, 17 à 20 q de nuisibilité au lieu de 25 en 2012, un remplissage de grain exceptionnel avec une hausse de 3 400 grains par m2, et des conditions météorologiques favorables à l’absorption continue de l’azote après le stade dernière feuille», explique Philippe Leclercq, directeur des ventes du groupe Carré. Des résultats à perpétuer compte tenu de la nouvelle référence à l’export qui devra tendre vers un taux de protéines minimal du blé (11,5 %).
Afin de satisfaire les exigences qualitatives du marché des céréales, le groupe Carré propose à ses clients différents outils d’aide à la décision comme Farmstar ou Positif agri. «Dès le début de la campagne 2014, nous allons procéder à la mise en œuvre du logiciel Agréo, un système de conseils et de préconisations à la parcelle disponible sur papier ou via Internet», souligne Philippe Leclercq.
L’attention des agriculteurs a aussi été portée sur le respect des nouvelles normes bientôt en vigueur, notamment sur l’obtention obligatoire du Certiphyto au 1er octobre 2014 pour tout exploitant.

Frédéric Carré nommé président de la FNA

Suite à la démission de Christophe Viger à la tête de la Fédération du négoce agricole (FNA), le 31 décembre 2013, Frédéric Carré a été élu président lors du conseil d’administration du 16 janvier. Il est actuellement en train de constituer le nouveau bureau qui sera élu à son tour le 19 février lors du prochain conseil. La FNA, qui compte 400 adhérents, a pour mission de promouvoir et faire respecter les conditions réglementaires interprofessionnelles et contractuelles qui régissent les différents marchés.
Frédéric Carré devient aussi président de la FC2A, la Fédération du commerce agricole et agroalimentaire qui regroupe la Fédération du négoce agricole (FNA) et la Fédération française des commerçants en bestiaux (FFCB).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Gérard Clay
La lettre du nouveau président de Tereos à ses 12 000 coopérateurs
Elu hier, vendredi 18 décembre, à la tête du conseil de surveillance du groupe coopératif Tereos, Gérard Clay adresse ce jour un…
Groupama Grand Est
Pour une erreur de calendrier, Groupama fait le buzz malgré lui
Les réseaux sociaux sont féroces et la moindre erreur de communication se paye au prix fort. C'est ce qu'a constaté au cours des…
La crise qui secoue la gouvernance de Tereos a-t-elle trouvé une issue ce soir ? Réponse dans les prochaines heures.
Gouvernance de Tereos : Xavier Laude, Jérôme Hary et Gérard Clay confortés dans leur mandat
Saisi en référé, le Tribunal de Senlis a rendu sa décision aujourd'hui sur la capacité de trois membres du conseil de…
Tom Vilsack
Aux Etats-Unis, Biden devrait finalement choisir Tom Vilsack pour l’agriculture
Le président américain élu, Joe Biden, prévoit de nommer l'ancien gouverneur de l'Iowa, Tom Vilsack, au poste de secrétaire…
Jean-Louis Bouthors a sauvé son exploitation par la remise en cause du poste d’alimentation, avec l’affouragement  en vert. Un défi qu’il a su relever avec le soutien de sa famille (ici ses enfants, Louis et Laura).
Eleveurs bovins (5/10). L’autonomie fourragère pour un élevage viable
Épisode 5/10. Ils sont éleveurs bovins par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde