Aller au contenu principal

72,45% pour la liste Fdsea-Ja ! Les positions de chacun confirmées

Les résultats des élections à la chambre d’agriculture de la Somme.

© AAP

Ce mercredi 6 février a eu lieu le dépouillement des élections à la chambre d’Agriculture. A l’heure où nous bouclons ce numéro, les résultats ne sont pas encore publiés et donc revêtent un caractère encore officieux. Néanmoins les principaux enseignements sont connus.

Une abstention en hausse
Avec un taux de participation de 58,19% sur le collège des chefs d’exploitation, la mobilisation des agriculteurs pour ce scrutin a été en retrait par rapport à 2007. Difficile d’interpréter les raisons de ce léger repli sans aller à la rencontre des agriculteurs qui se sont abstenus. Aussi, ne peut-on retranscrire que les ressentis exprimés ce jour, à savoir un certain désabusement des filières d’élevage qui traversent une conjoncture délicate et qui ne voient pas dans la politique de l’Etat de solutions à court terme à leurs difficultés. Toutefois cette déception est à relativiser car avec six ressortissants sur dix qui se sont exprimés, la chambre d’agriculture fait toujours figure de référence au niveau des chambres consulaires.

Les positions de chaque syndicat confirmées
Six années ont passées et les suffrages en faveur de chaque syndicat n’ont quasiment pas changé. 72,45% : c’était le score de la Fdsea en 2007, c’est encore le score de la Fdsea en 2013 qui confirme son ascension remarquée lors du dernier scrutin. La Coordination Rurale voit son score augmenter de quelques dixièmes qui manquent de fait à la liste Confédération Paysanne. Cette répartition est quasiment inchangée dans les pourcentages, mais elle ne donne pas tout à fait lieu à la même répartition des postes.

Un poste «politiquement transféré»
En effet, le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll avait introduit pour ce scrutin deux nouveautés : un abaissement du seuil de représentativité qui passe de 15 à 10% et une méthode de valorisation des «plus forts restes» pour affecter les arrondis. L’objectif politique visé est atteint, puisque même avec un score encore en repli la Confédération Paysanne revient à la chambre d’agriculture et y occupe un poste alors qu’elle n’est toujours pas officiellement représentative au niveau départemental.
La session d’installation de la cham­bre d’agriculture aura lieu le 12 février prochain ; y seront élus les membres du bureau au premier rang desquels bien entendu, son président.

REACTIONS

Daniel Roguet, président de la chambre d’agriculture
«Un score qui donne légitimité, énergie et confiance pour la prochaine mandature»

«Les résultats sont là. Le premier enseignement à tirer est celui de la participation : avec un léger tassement par rapport à 2007, le monde agricole a exprimé en son sein une forme de désabusement.
Désabusement à l’égard d’une politique générale qui ne stabilise aucune filière, pire même qui les monte les unes contre les autres. C’est à mes yeux le premier enseignement que l’Etat doit entendre à la veille de l’écriture d’une loi d’avenir et des débats nationaux sur la déclinaison de la PAC.
Ensuite sur le score, les chiffres sont semblables à ceux de 2007. En clair, le syndicalisme majoritaire Fdsea-JA demeure le principal repère pour les agriculteurs de la Somme. Le programme de mandature présenté et approuvé à 72 % des votants est la ligne de travail de ma future chambre d’agriculture dont la session d’installation se tiendra le 12 février prochain. Elle aura du travail, à n’en pas douter. Mais ce score confirmé lui donne la légitimité, l’énergie et la confiance nécessaire pour mener à bien sa mandature».


Christophe Buisset, président de la Frsea
«Un formidable élan régional !»

Les listes des trois Fdsea/Usa de Picardie ont recueilli les voix de 75% des agriculteurs picards. C’est un vrai plaisir partagé de voir un territoire aussi vaste et diversifié placer à ce point sa confiance dans le projet des Fdsea-JA. Les travaux que portent la Frsea à son niveau, trouvent leur reconnaissance en prolongement de ces scores.
Au niveau régional, le syndicalisme majoritaire a su se structurer pour être organisé et cohérent face à un échelon devenu aujourd’hui incontournable. Cette structuration, que j’ai eu le plaisir de consolider avec des collègues picards, sera une arme nécessaire et précieuse pour l’agriculture picarde, tant le fait régional poursuivra son ascension dans les prochaines années.
C’est avec le même élan que la chambre régionale poursuivra ses travaux. Etre interlocuteur des Pouvoirs Publics, source de propositions, centre de prospective et de vulgarisation pour tous les agriculteurs. Voilà ce que nous mettrons en œuvre au niveau picard.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
L’aménagement de bâtiments d’élevage peut faire l’objet d’un accompagnement financier.
Un projet d’investissement sur votre exploitation ? Le point sur les aides
L’appel à projets du Plan de compétitivité et d’adaptation des Exploitations agricoles (PCAE) est ouvert depuis le 15 février.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde