Aller au contenu principal

A Abbeville, la Foire agricole a fait le plein de visiteurs

La Foire Agricole de Picardie Maritime s'est tenue dimanche 9 juin sur l’esplanade Vauban à Abbeville.

© AAP

Pour cette deuxième édition de la Foire Agricole de Picardie Maritime, un an après la première, deux nouveautés sont venues marquer l’évènement ainsi que nombre d’animations.
Alors que le soleil peinait à percer les nuages, le concours de charolais a débuté à 9h30 et s’est déroulé toute la matinée, pendant que les températures remontaient et que l’ambiance de la foire prenait. Le public était déjà fort présent en fin de matinée. Deux élevages se sont fait remarquer lors du concours, celui d’Alexandre Carlier, pour le grand prix d’honneur mâle, et celui d’Olivier Parcy, pour le grand prix d’honneur femelle.
En fin de matinée avait lieu également l’inauguration avec le discours des officiels puis le tour de la foire et de tous ses exposants. Les élus ont pris le temps de s’arrêter sur pratiquement tous les stands, pour discuter, goûter, voire même faire leur marché.
Le repas du terroir, confectionné par Dominique Bremer, de l’Escargotière du Marquenterre, et ses producteurs locaux, a réuni près de 500 personnes autour de plusieurs cochons grillés du pays.
Et alors que finissait à peine la digestion, la Confrérie du Gâteau Battu lançait le concours du meilleur gâteau battu. C’est Xavier Bourgeois de Friville-Escarbotin qui a remporté l’édition 2013.
Côté animations, de vieux tracteurs ont permis de faire le lien entre l’agriculture d’aujourd’hui et d’hier, avec le pôle machinisme qui était bien fourni. Côté animaux, une démonstration de tonte a fortement intéressé le public puisqu’il n’y avait plus de possibilité d’accès aux lieux. Et des Limousines, Blondes et Holstein ont été présentées sur le ring avec Gènes Diffusion.
Le comité d’organisation donne maintenant rendez-vous dans deux ans, avec d’autres nouveautés pourquoi pas, et un concours de charolais qui devrait prendre de l’ampleur en se faisant connaître. Ce serait le seul concours interrégional pour les Charolais du nord de la France, après Terre en Fête à Arras.

Le comité d’organisation remercie à nouveau les partenaires qui ont permis à la Foire Agricole de se tenir cette année : Calipso, Calira, CER France Somme, chambre d'agriculture, Charpentier, Conseil général, Conseil régional, Crédit Agricole, Groupama, lycée agricole de la Baie de Somme, MFR d'Ysengremer, Passion Céréales, RTE, Syner Ouest, Tereos, ville d'Abbeville, VPM.

Concours Charolais : le palmarès

Prix d'honneur junior femelle : Guimauve - Gaec du Bois Roland
Prix d'honneur vache : Belle - Christine Renaut
Grand prix d'honneur femelle : Guimauve - Gaec du Bois Roland
Prix d'honneur veau mâle : Iki - Scea Agri LS Soubry
Prix d'honneur junior mâle : Faucon - Alexandre Carlier
Prix d'honneur male adulte : Ecolo - Alexandre Carlier
Grand prix d'honneur mâle : Ecolo - Alexandre Carlier
Prix d'élevage : Ecolo, Faucon, FA - Alexandre Carlier
Prix d'ensemble : Diamand, Grimaldi, Holiwood - Jocelyn Pécoul

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
Les connaissances scientifiques concernant l’impact des champs électromagnétiques sur la santé des animaux d’élevage doivent largement être approfondies.
Les champs électromagnétiques, maux du XXIe siècle chez les animaux
Ils seraient des centaines d’éleveurs à témoigner de souffrance de leurs animaux à cause d’installations électriques à proximité…
Avec l’avocat de l’Anast, Yann Joly réclame réparation du préjudice subi (1 M€) au titre d’un «trouble anormal de voisinage». 
La perte de son élevage indemnisée ?
À Le Boisle, Yann Joly a vu son troupeau de VL dépérir suite à l’implantation d’un parc éolien en 2011 et 2013. Une procédure…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde