Aller au contenu principal

Accord UE-Japon : «Il faut aller plus», demande Didier Guillaume

Le ministre français de l'Agriculture, Didier Guillaume, a salué le 12 mai, à l'occasion d'une visite au Japon, les effets positifs de l'accord commercial UE-Japon, tout en regrettant des lenteurs. Ce pacte, entré en vigueur début février, «est une très bonne chose pour le développement du commerce, et on ne peut que s'en féliciter», a déclaré le ministre, de passage à Tokyo après une réunion ministérielle du G20 à Niigata, dans le nord-ouest de l'archipel. Les exportations françaises de vin, qui bénéficient d'une suppression totale des taxes, auraient augmenté, en revanche, «cela n'a pas trop bougé sur le fromage, pareil pour le bœuf, il faut aller plus vite», a estimé Didier Guillaume, notant des problèmes dans la «distribution des contingents tarifaires». Selon les termes de l'accord, certains produits agricoles sensibles (fromages, produits laitiers, viande de boeuf...) ne font pas l'objet d'une libéralisation complète. Ils restent soumis à des taxes, qui seront diminuées progressivement, ou à des quotas à droits de douane réduits, octroyés via un système de loterie jugé peu satisfaisant. «Il y a encore quelques évolutions à faire, il revient à l'administration japonaise de lever quelques petites contraintes afin que les choses puissent aller plus vite», a souligné le ministre.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Au cours des mois de janvier et de février derniers, plusieurs agriculteurs ont été verbalisés pour avoir réalisé  des épandages de produits organiques dans leurs parcelles. 
Un excès de zèle de l’OFB qui agace les agriculteurs
Lors de la dernière session de la Chambre départementale d’agriculture, ses élus ont regretté les méthodes et motifs d’…
Un nouveau magasin de produits locaux à Corbie
Vincent Dufrenoy ouvrait une nouvelle boucherie et magasin de produits locaux à Corbie ce 1er avril. On y a fait un tour !
La période de l’intercampagne est propice pour nettoyer et désinfecter locaux et matériels.
Pommes de terre : faire le grand nettoyage de printemps
Si cela n’a pas déjà été fait lors de la dernière intercampagne, il faut absolument procéder cette année  à un grand nettoyage…
170 exploitations agricoles couvrant environ 30 000 hectares ont obtenu le label d’agriculture de conservation «Au cœur des sols».
Déjà 30 000 hectares labellisés «Au cœur des sols»
Les agriculteurs de l’Apad fêtent la première année d’existence de leur label d’agriculture de conservation des sols «Au cœur des…
Les détenteurs du Certiphyto pourront vacciner contre la Covid-19
La liste des personnes autorisées à administrer des vaccins contre la Covid-19 s'allonge puisque les détenteurs du Certiphyto…
Produire de la Pompadour, ce n’est que de l’amour
La variété Pompadour sait se faire désirer et c’est ce qui rend sa culture intéressante aux yeux des six producteurs picards…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde