Aller au contenu principal

Machinisme
Agco-Massey Ferguson renforce son site de Beauvais

Agco-Massey Ferguson va investir 20 millions de dollars à Beauvais.

La chaîne de production des cabines Massey Ferguson doit être installée dans une nouvelle usine toute proche. Le site historique MF pourra donc être réaménagé pour conforter la productivité du groupe.
La chaîne de production des cabines Massey Ferguson doit être installée dans une nouvelle usine toute proche. Le site historique MF pourra donc être réaménagé pour conforter la productivité du groupe.
© AAP

Agco-Massey Ferguson a présenté le 12 septembre au Comité d’Etablissement du site de Beauvais un projet d’investissement de 20 millions de dollars (1), le plus grand projet d’investissement industriel sur le site depuis 1986.
«A l’heure où on entend parler sans cesse, et à juste titre, de la crise, de réduction d’emplois, de manque de confiance pour investir et de nombre de sociétés qui déposent le bilan ou bien délocalisent à l’étranger, nous souhaitons vous présenter le contraire pour Agco, pour Massey Ferguson et pour le site de Beauvais», est heureux d’annoncer Richard Markwell, PDG d’Agco SA et vice-président et directeur général de Massey Ferguson pour la région Europe, Afrique et Moyen Orient.
«Nous avons la chance d’évoluer dans un secteur, l’agriculture et les machines agricoles, qui se porte bien et qui a une mission fondamentale : nourrir une population mondiale en pleine croissance. Le mot d’ordre pour le site de Beauvais et pour la marque Massey Ferguson est d’investir pour l’avenir afin de maintenir notre niveau de compétitivité : compétitivité sur la conception de nos produits, compétitivité sur la qualité et compétitivité sur notre productivité».
Mais pour améliorer la productivité de l’usine de Beauvais, le groupe était confronté au manque de place et son enclavement empêchait toute extension , sur le site historique de 25 ha où Massey Ferguson est installé depuis 1960.
Le projet, intitulé «Beauvais 2» a pour objectif l’acquisition et le développement d’un nouveau bâtiment qui accueillera dès septembre 2013, la chaîne de production des cabines. Ce nouveau bâtiment pourra voir le jour, grâce au projet d’achat d’un bâtiment industriel flambant neuf de 4.700 m² sur un terrain de plus de 4 ha, situé à moins de 5 minutes de l’usine Massey Ferguson actuelle. La surface du bâtiment sera doublée pour atteindre 10.000 m², ce qui permettra d’y accueillir l’ensemble de la ligne cabine.
«Avec cette nouvelle acquisition, la capacité en bâtiment disponible de notre site actuel sera augmentée de 25%», explique Boussad Bouaouli, directeur manufacturing du site de Beauvais. La place, ainsi libérée dans l’usine actuelle, permettra d’améliorer les flux logistiques au sein de la ligne de production et du site en général.
Ce projet va également générer des emplois permanents supplémentaires, renforçant et pérennisant localement la place d’Agco comme premier employeur privé de Picardie.

(1) soit 15,33 millions d’euros. L’annonce est faite en dollars puisque le groupe Agco est américain, son siège étant situé en Géorgie.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
Les connaissances scientifiques concernant l’impact des champs électromagnétiques sur la santé des animaux d’élevage doivent largement être approfondies.
Les champs électromagnétiques, maux du XXIe siècle chez les animaux
Ils seraient des centaines d’éleveurs à témoigner de souffrance de leurs animaux à cause d’installations électriques à proximité…
Avec l’avocat de l’Anast, Yann Joly réclame réparation du préjudice subi (1 M€) au titre d’un «trouble anormal de voisinage». 
La perte de son élevage indemnisée ?
À Le Boisle, Yann Joly a vu son troupeau de VL dépérir suite à l’implantation d’un parc éolien en 2011 et 2013. Une procédure…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde